Historique du quartier Belleville

Belleville est un quartier paradoxal. Adoré par les uns pour ses fêtes et son atmosphère réputée, la zone est également peu connue par beaucoup de parisiens qui n’ont jamais déniché de raisons spécifiques d’y aller.

Situation

Malgré le fait qu’il s’agisse d’un quartier « récent » en comparaison au centre historique de Paris, le quartier de Belleville possède une riche histoire ainsi qu’une identité spécifique. Le quartier est connu pour être un des lieux les plus surprenants de Paris.

Au niveau géographique, ce quartier se focalise sur la totalité de la butte ayant un nom identique, qui est la plus haute de la capitale avec Montmartre (hauteur de 128 mètres). La délimitation se fait avec le boulevard de Belleville situé au sud, la rue Pelleport présente nord, la rue de Belleville située à l’ouest et enfin la rue de Ménilmontant présente à l’est. Le petit village de Ménilmontant fait culturellement partie intégrante du quartier de Belleville. Au final, il s’agit d’un village dans le village.

Belleville au commencement

Lorsqu’on ne connaît pas bien ce quartier, c’est tout d’abord son aspect « réputé » qui vient en tête. Néanmoins, ce que beaucoup de monde ne sait pas, c’est que les bases même du quartier se sont façonnées sur cette tradition.

À partir du 16ème siècle, la trouvaille de gypse (il s’agit d’une roche permettant la conception du plâtre) – situé tout autour du quartier de Belleville va amener une conséquente population ouvrière (le parc des Buttes-Chaumont est une vieille carrière de gypse changée en espace vert). Lors des travaux Haussmanniens conséquents, l’activité de plus en plus grande des carrières fera grimper la population de près de 45 000 individus en 1853 à plus de cent mille 17 ans plus tard !

Quartier populaire est forcément synonyme de fête. Si de nos jours les environs du quartier de Belleville possède de nombreux et variés bars où l’habitant du septième arrondissement échange avec celui des hauteurs de Ménilmontant, il n’y a rien d’inédit à cela ! Au même titre que Montmartre, les hauteurs de Belleville sont parfaites afin de cultiver la vigne, ont conçu durant longtemps le breuvage bu par les habitants de Paris. C’est d’ailleurs dans le quartier de Belleville que se consommait à l’époque le Guinguet. Il s’agit d’un vin aigre et pétillant, tellement réputé que le mot « Guinguette » s’inscrit plus tard de le dictionnaire français ! Il y a longtemps, même quand le quartier de Belleville était présent hors des murs parisiens, que le bourgeois de Paris venait faire la fête sur les hauteurs du quartier.

Réputé pour ses vignobles, ses nombreuses guinguettes et son incroyable carnaval, le quartier amène au 19ème siècle une population en grande majorité ouvrière. Durant les événements de la Commune de Paris, le lieu était une des zones phares de l’insurrection ! Cette image de quartier réputé, qui a vu la naissance de Édith Piaf, Maurice Chevalier et les premiers syndicats français, est encore de nos jours une revendication des Bellevillois.

Belleville de nos jours

Malgré les travaux conséquents effectués dans les années 60 dans un but de rénovation de multiples immeubles insalubres (certains habitants n’avaient même pas d’eau courante), le célèbre quartier de Belleville a su garder à travers certaines zones son ambiance de petit village parisien. Afin de s’imprégner de cette atmosphère unique, nous vous recommandons de vous balader à pied dans le quartier. Le charme du quartier réside principalement dans les multiples petites rues étroites et silencieuses. Les grandes avenues sont également à ne pas louper !

Profitez du magnifique panorama parisien avec le jardin de Belleville. Vous pourrez par exemple emprunter la belle rue des cascades, puis parcourir la rue de la Mare et celle des Rigoles. Des noms qui, comme le regard que vous apercevrez rue Augustin Thierry, nous remémorent que Belleville, grâce à un système de canalisations unique, a durant une longue période désaltéré Paris en eau … Ensuite, marchez le long de l’avenue de Belleville, rue qui possède ce que la capitale possède de plus festif et désordonné, mais qui permet au quartier d’obtenir une atmosphère désormais plutôt rare à Paris. Alors, ne désirez-vous pas en savoir plus sur cette zone parisienne ?

AllEscortAllEscort